veille e-commerce brainify

C’est avec plaisir que l’on vous retrouve pour notre rendez-vous bi-mensuel avec l’actualité que l’on juge essentielle pour vous et que vous avez peut-être ratée. Au programme cette semaine :

1 – En tant qu’e-commerçant, passer son compte Instagram en compte professionnel c’est s’ouvrir des opportunités.
2 – Notamment celle de vendre plus ou au moins attirer du trafic grâce à Instagram Shopping.
3 – Linkedin intègre le ciblage des membres par intérêts dans le gestionnaire de campagnes.
4 – Le webmarketing est-il malade ? Éléments de réponse avec le fondateur de Moz en conférence à Rennes.
5 – Etude Oxatis + Ernst & Young sur la rentabilité des sites e-commerce en 2018

Amis e-commerçants, nous avons fait le tri ! Alors avec ce temps magnifique, sortez un petit jus de fruits et enjoy !

1 – Cet article vous explique comment et pourquoi convertir son compte Instagram en compte professionnel. Un compte professionnel Instagram est idéal pour les e-commerçants puisqu’il donne accès à des fonctionnalités indispensables comme des statistiques exclusives ou la possibilité de présenter ses produits à la vente à partir d’un catalogue prédéfini.
https://www.leptidigital.fr/reseaux-sociaux/convertir-compte-instagram-professionnel-14898/

2 – On pousse un peu plus loin le projet de vendre sur Instagram. Retrouvez la méthode concrètement expliquée. Avec Instagram Shopping, vous pouvez taguer vos produits dans les publications où ils apparaissent afin de les mettre en avant et rediriger du trafic qualifié vers votre site e-commerce. C’est un bon moyen de générer des ventes additionnelles, mais ça ne se fait pas en 2 clics. Cet article vous accompagne dans cet objectif.
https://www.leptidigital.fr/reseaux-sociaux/comment-vendre-instagram-shopping-14713/

3 – Il est désormais possible, pour vos publicités sur Linkedin, de cibler une audience selon les centres d’intérêt des membres. C’est dans le gestionnaire de campagnes que ça se passe. Le ciblage des centres d’intérêt vous permet d’atteindre les membres avec des publicités pertinentes qui correspondent à leurs centres d’intérêt professionnels, notamment en fonction du contenu qu’ils partagent et la façon dont ils s’engagent sur Linkedin. Une nouveauté qui va affiner le ciblage et encourager les annonceurs à diffuser leurs campagnes sur le réseau professionnel. 
https://www.arobasenet.com/2019/01/linkedin-publicite-ciblage-par-centres-interet-5198.html

4Le marketing digital est-il en crise ? Baisse du reach sur les réseaux sociaux, le trafic organique venant de Google est en baisse constante, le marketing d’influence commence à s’essouffler et le ROI des campagnes fond comme neige au soleil. Alors comment mener une stratégie webmarketing innovante et qui ne dépend pas des leviers classiques ? C’est la réponse qu’apporte Rand Fishkin le fondateur de Moz, lors d’une conférence donnée à Rennes récemment.
https://www.blogdumoderateur.com/chevaliers-apocalypse-webmarketing-rand-fishkin/

5 – Les ventes en ligne jouent un rôle moteur dans le développement économique des territoires. Voici la conclusion de la dernière étude d’Oxatis (et validée par Ernst & Young) sur la rentabilité des « petits » e-commerçants en 2018. Découvrez cette étude directement sur le site de la FEVAD.
https://www.fevad.com/13802-2/

Voilà pour les deux dernières semaines d’actualités e-commerce. Nous espérons que vous avez appris des choses, inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien manquer et nous espérons vous retrouver à la prochaine édition !

Free Dashboard Brainify