Suite à vos retours concernant nos posts thématiques, nous sommes heureux de proposer un nouveau format : la boîte à outils e-commerce.  

Nous démarrons avec un guide rapide sur l’audit sémantique, la recherche et la sélection de mots-clés. Pourquoi devez-vous définir l’univers sémantique de votre activité et pourquoi le choix des mots-clés s’avère t-il stratégique ?

Savamment sélectionner les mots clés sur lesquels vous positionner, est stratégique pour votre business car de bons mots clés sont des pré-requis indispensables à une bonne stratégie de référencement. L’audit sémantique s’utilise aussi bien pour augmenter la visibilité de votre contenu de marque, que votre homepage ou vos fiches produits. Il vous appartiendra de décliner la technique pour chacune de vos pages travaillées en fonction de vos objectifs.

Le référencement est le nerf de la guerre pour votre business, car c’est un des moyens les plus efficaces pour améliorer le classement de votre boutique dans les résultats de recherche de Google sur des requêtes spécifiques.

Tout d’abord, vous n’y couperez pas, il va falloir réfléchir ! Se creuser la tête !

La phase de réflexion est primordiale, comme pour toute action à mener, il s’agit d’abord de définir le périmètre d’action, établir des objectifs et les moyens à mettre en œuvre pour les réaliser. Quelles pages je souhaite optimiser, est-ce une fiche produit ? Est-ce mon article de blog, ma page d’accueil ? Vous adapterez donc vos mots clés en fonction de vos types de pages, de vos cibles et de votre offre. 

Comment établir votre première liste de mots-clés ?

Il faut que ces mots reflètent votre activité et surtout que ce soient des mots ou expressions que vos prospects vont taper dans Google. Mettez-vous à la place de vos clients. Que recherchent-ils ? À travers quelles requêtes souhaiteriez vous qu’ils accèdent à votre boutique ou à la page que vous travaillez ? Globalement il faut trouver des mots-clés sur lesquels la concurrence est faible, mais avec un volume de recherches suffisant pour qu’ils représentent un intérêt pour votre activité. Nous verrons plus loin comment trier le bon grain de l’ivraie.

Pour étoffer votre liste, vous pouvez utiliser des outils de suggestions qui vont vous suggérer des mots clés qui sont par extension du champ sémantique, en rapport avec votre activité.
Par exemple Google Suggest, la fonctionnalité de suggestion de la barre de recherche de Google, vous donne une indication des expressions les plus recherchées à partir d’un mot-clé donné.

Google Suggest pour les mots-clés

Google Suggest est un bon moyen d’obtenir rapidement des suggestions de mots-clés en relation pertinente avec un mot-clé donné.
D’autres outils comme Ubbersuggest pour le plus connu, vous seront également très utiles pour étoffer votre liste de mots-clés. L’outil Keyword Suggestion de Moz va aussi vous aider gratuitement avec des idées de mots-clés pertinents en relation avec une expression donnée. Le site answerthepublic vous donnera également des centaines d’expressions et mots-clés pertinents liées à une suggestion donnée.

Pas plus de 30 mots-clés pour commencer, et c’est déjà beaucoup… Après avoir déterminé votre liste de mot-clés à challenger, il va falloir ouvrir Excel (ehhh oui 😞) et insérer vos mots-clés dans la première colonne.

Pour réaliser cet exercice et montrer l’exemple, nous allons nous mettre dans la peau d’un e-commerçant. Je suis un e-commerçant qui vend tous types de menuiseries, fenêtres, portails et vérandas, en bois, aluminium et PVC sur sa boutique en ligne. J’ai préalablement établi ma liste de mots-clés grâce aux procédés cités plus haut.

Établir le score d’intérêt

Ici, vous allez pouvoir utiliser différents outils comme Google Adwords ou Moz Keyword Explorer pour estimer les volumes de requêtes sur chacun des mots-clés de votre liste.

Planificateur de mots-clés Google

Rendez vous dans votre compte Google Adwords. Vous pouvez accéder à l’outil Keyword de l’interface Adwords lors de votre première inscription si vous n’avez pas encore de compte. Attention aux accents et à l’orthographe qui peuvent changer considérablement la popularité de la recherche.
Entrez ces résultats dans la 2ème colonne de votre fichier.
Ces volumes vont vous permettre, grâce à une formule, d’établir le score d’intérêt de chaque mot-clé.
Pour cette formule, rien de plus simple, et je n’invente rien : je remercie le pape du SEO français, Olivier Andrieu. C’est cette formule un peu arbitraire qui vous donnera un score d’intérêt :

=SI(B2<1000;0;SI(B2<10000;5;SI(B2<50000;10;SI(B2<100000;15;20))))

Vous avez donc maintenant un score d’intérêt compris entre 0 et 20 dans votre troisième colonne. Sachant que 0 traduit un intérêt faible pour l’expression en question et 20 un intérêt fort.

Le score de rivalité

La rivalité traduit la concurrence sur le mot-clé en question. Pour évaluer la concurrence, il est possible d’interroger Google sur le nombre de résultats qu’il propose pour cette requête. En effet, s’il existe 10 Millions de résultats de recherche sur un mot-clé de votre choix, la concurrence est certainement trop forte et ce mot-clé a de forte chance d’être monopolisé par de grosses entreprises qui ont les moyens d’apparaître sur ces mots, qui sont alors hors de prix. Il va falloir ruser pour vous positionner.

Dans votre 4eme colonne vous allez donc entrer tous les volumes de résultats pour chacun des mots de votre liste.
Encore une fois ces volumes, grâce à une autre formule de grandeurs, vont constituer un score de rivalité :

=SI(D2>100000000;0;SI(D2>50000000;5;SI(D2>10000000;10;SI(D2>1000000;15;20))))

Vous avez donc maintenant un score de rivalité compris entre 0 et 20 dans votre 5eme colonne. Ici 0 traduit une concurrence féroce sur la requête ciblée et donc de grandes difficultés pour apparaître devant ses concurrents, alors qu’un score de 20 signifie très peu de concurrence sur les mots-clés en question, et vous l’avez compris, une plus grande facilité pour apparaître rapidement devant vos concurrents.

Votre fichier devrait ressembler à cette capture d’écran :

audit mots-clés tableau récapitulatif

Penser à ne valider qu’une poignée de mots-clés maximum par pages que vous travaillez.
Dans la 6ème colonne, il s’agit du score global de chacun de vos mots-clés. C’est une simple addition des 2 scores précédemment obtenus. C’est à vous de voir selon les résultats que vous obtenez, mais on peut considérer qu’à partir d’un score de 25, un mot-clé représente un potentiel non-négligeable. Plus le score globale est élevé plus il sera intéressant pour votre stratégie de référencement. Le score maximale pour un mot-clé avec cette formule étant de 40.

Pour un E-commerce de niche, la volumétrie ne sera parfois pas suffisante et vous aurez beaucoup de scores élevés. Vous pouvez ajuster les tranches de volumétries ou pondérer avec d’autres critères présentés plus bas. Vous pourrez toujours aller plus loin et affiner votre sélection parmi vos meilleurs mots-clés.

Pour aller plus loin

Rassurez-vous, vous pouvez encore challenger vos mots-clés. En évaluant vous-même les résultats des pages de recherches, en vous intéressant à la dimension et la structure du référencement des sites qui trustent les mots-clés qui vous intéressent. Les stratégies de netlinking de vos concurrents sont aussi de bons éléments pour évaluer si l’autorité de vos concurrents est inatteignable pour vous. Ainsi, vous pouvez rapidement mesurer si c’est jouable ou pas.

La balise “allintitle:votremotclé” de Google peut permettre de vérifier combien de pages de concurrents contiennent précisément votre mot-clé dans leur titre de page et qui sont donc clairement positionnés sur ce mot-clé. Pour continuer à départager vos expressions ou mots-clés, vous pouvez utiliser Traffic Travis qui dans sa version gratuit propose suffisamment de fonctionnalités pour vous aider à affiner votre choix.

Voilà une porte d’entrée du SEO qui s’avère accessible. Il est évident que les champs d’application pour les e-commerçants sont nombreux. Que ce soit pour améliorer le référencement de vos fiches produits ou bien lancer une campagne Adwords, vous avez ici une base qui vous donne les armes pour comprendre les tenants et les aboutissants du référencement et aller plus loin par vous même. Le choix de vos mots-clés est par exemple absolument indispensable pour votre blog. En étant bien référencé, vos articles et tout votre contenu de marque va grandement contribuer à l’autorité et au référencement de votre site principal, votre boutique.

Quand à la pertinence d’un tel audit à la main, sachez qu’il existe beaucoup d’outils pour automatiser ces tâches mais ces solutions sont payantes et rarement à la portée de toute les bourses. De plus, bien comprendre ce que vous faites vous met en capacité de choisir des prestataires de qualité par la suite.

Rendez-vous au prochain tutoriel !